Menu

Les permis de votre Auto-École Bénéteau à Rochefort

Découvrez nos différents permis et formations

Notre auto-école met à votre disposition des cours de conduite pour le permis B (boite manuelle et boite automatique), de moto (A2 et 125) et de cyclomoteur. Nos formateurs vous accompagnent durant vos conduites sur la route. Ils vous assurent le passage de l’examen dans une ambiance conviviale.

Les permis d’Auto-École Bénéteau

PERMIS B ET BOITE AUTO

Le permis B boîte manuelle
Il permet de conduire les véhicules automobiles

  • ayant un poids total autorisé en charge (PTAC) qui n'excède pas 3,5 tonnes
  • affectés au transport de personnes ou de marchandises
  • conçus et construits pour le transport de huit passagers au maximum non compris le conducteur 
Peuvent également être conduits les véhicules mentionnés précédemment, attelés d'une remorque lorsque le poids total autorisé en charge (PTAC) de la remorque est inférieur ou égal à 750 kilogrammes.
 
Les mêmes véhicules peuvent être attelés d'une remorque lorsque le poids total autorisé en charge (PTAC) de la remorque est supérieur à 750 kilogrammes, sous réserve que la somme des poids totaux autorisés en charge (PTAC) du véhicule tracteur et de la remorque de l'ensemble n'excède pas 4 250 kilogrammes.

Le permis B limité aux véhicules équipés d’une boîte de vitesses automatique

Depuis le 1er janvier 2017, les titulaires du permis B limité aux véhicules équipés d’une boîte de vitesses automatique peuvent conduire un véhicule en boîte manuelle de même catégorie à condition de suivre une formation de 7 heures. Cette mesure s’applique aux personnes qui conduisent des voitures automatiques  pour des raisons non médicales.
 
Formations handicapés
 
Vous trouverez sur le site ceremh.org les  établissements proposant les formations en fonction du handicap.
 

PERMIS MOTO A1(125) A2 ET A

PERMIS A1 (125 cm3)
 
Accessible dès l'âge de 16 ans, le permis A1 permet de conduire une motocyclette légère ou un tricycle à moteur d'une puissance de 15 kW maximum.
 
 
PERMIS A2 (- de 35 kw)
 
Depuis le 2 juin 2016, le permis A2 est destiné à tous les conducteurs de motocyclettes, dès 18 ans,  avec ou sans side-car, d’une puissance n’excédant pas 35 kW et dont le rapport puissance/poids est inférieur à 0,2 kW/kg. Ces motocyclettes ne doivent pas être issues d'un modèle développant plus de 70kW.
 
 
PERMIS  A (+ de 35 kw)
 
Le permis A permet de conduire toutes les motocyclettes avec ou sans side-car, ainsi que tous les tricycles à moteur quelle que soit leur puissance. Son obtention est soumise à une formation de 7h si vous êtes détenteur du permis A2 depuis au moins 2 ans. Cette formation peut être éffectuée dans un délai de 3 mois avant la date d'anniversaire des 2 ans.
 
DEPUIS LE 1 MARS 2020, L'ETM (EPREUVE THEORIQUE MOTO) EST OBLIGATOIRE POUR TOUS
 
 

PERMIS AM (BSR)

 
La catégorie AM du permis de conduire est équivalente au Brevet de Sécurité Routière (BSR). Elle n’entre pas dans le régime du permis à points. Ce permis peut être délivré à partir de 14 ans à l’issue d’une formation spécifique de 8 heures, délivrée par les écoles d’enseignement de la conduite automobile.

 

CONDUITE ACCOMPAGNEE 

CONDUITE ACCOMPAGNEE

Pour s'inscrire à l'Apprentissage anticipé de la conduite en école de conduite, il faut :

  • être âgé de 15 ans ou plus ;
  • avoir l’accord de son représentant légal et de l’assureur du véhicule.

Quelles sont les conditions d'accès ?

Pour commencer la conduite accompagnée, il faut :

  • avoir réussi le code de la route ;
  • avoir suivi une formation pratique de 22 heures minimum avec un enseignant de l’école de conduite ;
  • avoir bénéficié d’une évaluation favorable de la part de son enseignant de la conduite et de la sécurité routière qui se matérialise par la remise de l’attestation de fin de formation.

Quels sont les avantages de l'Apprentissage anticipé de la conduite ?

L'apprentissage anticipé de la conduite permet :

  • de réduire la période probatoire du permis à 2 ans au lieu de 3 (les nouveaux titulaires du permis de conduire disposent de 6 points sur leur permis et doivent attendre deux ans sans infraction avant d’en obtenir 12) ;
  • de commencer la formation initiale en école de conduite (code et conduite) dès 15 ans ;
  • d’acquérir de l’expérience de conduite ; 
  • de passer l’épreuve du permis de conduire à 17 ans. En revanche, il n’est possible de conduire seul qu’à partir de 18 ans ;
  • d’augmenter sensiblement ses chances de réussite à l’examen du permis de conduire : 74% de chances de l’obtenir dès la première fois contre 55% par la voie de l’apprentissage traditionnel ;
  • souvent d’obtenir un tarif préférentiel sur son assurance « jeune conducteur ».

Qui peut être accompagnateur ?

L'accompagnateur doit :

  • être titulaire du permis B (permis automobile) depuis au moins 3 ans sans interruption ;
  • avoir obtenu l'accord de son assureur ;
  • être mentionné dans le contrat signé avec l'école de conduite.

Il est possible d'avoir plusieurs accompagnateurs, également hors du cadre familial.

Comment se déroule l’Apprentissage anticipé de la conduite ?

La conduite avec l'accompagnateur se déroule sur une durée d'au moins un an et une distance parcourue de 3 000 km minimum.
Cette période débute par un rendez-vous préalable et est ponctuée de deux rendez-vous pédagogiques obligatoires.

  • Le rendez-vous préalable a lieu en présence de l'enseignant et du futur accompagnateur, au moment où l'enseignant estime que l'élève est prêt à conduire avec son accompagnateur. L'enseignant dispense alors ses conseils aux deux parties pour bien commencer la période de conduite accompagnée.
  • Le 1er rendez-vous pédagogique a lieu entre quatre et six mois après la date de délivrance de l'attestation de fin de formation initiale. C'est généralement un rendez-vous collectif avec d'autres élèves et leurs accompagnateurs.
  • Le 2e rendez-vous pédagogique a lieu après 3 000 km parcourus minimum et dans lemois précedent le passage à l'examen.

Lors de ces rendez-vous pédagogiques, animés par un enseignant de la conduite, les élèves sont invités à échanger sur leurs premières expériences et sur des thèmes de sécurité routière. Une phase de conduite est également prévue pour mesurer les progrès réalisés par l'élève et apporter les conseils nécessaires pour continuer la conduite accompagnée dans de bonnes conditions.

À savoir

Pour les jeunes âgés de moins de 16 ans, la copie de l’attestation de recensement ou du certificat individuel de participation à la journée défense et citoyenneté (JDC) ou de l'attestation individuelle d'exemption n’est pas requise pour l'inscription.

Toutes les règles du code de la route doivent être respectées par vous comme par votre accompagnateur.

Mais en plus :

  • vous ne pouvez pas conduire en dehors des frontières nationales ;
  • vous devez respecter les limitations de vitesse qui s'appliquent aux conducteurs novices.

Attention : en conduite accompagnée, ayez toujours avec vous le formulaire de demande de permis de conduire ou sa photocopie, le livret d’apprentissage et le document d’extension de garantie de l’assurance. Seul le formulaire de demande de permis de conduire permet de justifier de la situation d’apprentissage de la conduite, en cas de contrôle par les forces de l’ordre.

CONDUITE SUPERVISEE 

Pour s'inscrire à la conduite supervisée il faut :

  • avoir 18 ans minimum,
  • avoir l'accord de l'assureur du véhicule.

Quelles sont les conditions d’accès ?

On peut choisir la conduite supervisée :

  • soit au moment de l’inscription à l’auto-école ;
  • soit après un échec à l'épreuve pratique.

Pour y accéder, il faut :

  • avoir réussi le code de la route ;
  • avoir suivi une formation pratique avec un enseignant de l’école de conduite (20 heures minimum) ;
  • avoir bénéficié d’une évaluation favorable de la part de son enseignant de la conduite et de la sécurité routière.

Après la phase de formation initiale, le candidat doit :

  • Avoir obtenu un accord préalable écrit de la société d’assurances sur l’extension de garantie nécessaire pour la conduite du ou des véhicules utilisé(s) au cours de la future phase de conduite supervisée. Cet accord précise le ou les noms des accompagnateurs autorisés par la société d'assurances à avoir cette fonction. Il est joint au contrat de formation de l'élève, qui précise les obligations relatives à la fonction d'accompagnateur et les conditions spécifiques à la conduite supervisée, ou à l'avenant au contrat de formation, si le choix de la conduite supervisée a été décidé après la conclusion du contrat.
  • Avoir obtenu l'attestation de fin de formation initiale (AFFI). Un exemplaire est transmis à la société d'assurances par le souscripteur du contrat de formation.

Après un échec à l'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire, le candidat doit :

  • Avoir obtenu un accord préalable écrit de la société d'assurances.
  • Avoir obtenu une autorisation de conduire en conduite supervisée. Un exemplaire est transmis, dès sa délivrance, à la société d'assurances par le souscripteur du contrat de formation.

Quels sont les avantages de la conduite supervisée ?

La conduite supervisée permet :

  • d’acquérir de l’expérience de conduite à moindre coût pour compléter sa formation initiale et, en cas d’échec à l’examen pratique, d’améliorer ses acquis en attendant de le repasser ; 
  • d’augmenter sensiblement ses chances de réussite à l’examen du permis de conduire : 74% de chances de l’obtenir dès la première fois contre 55% par la voie de l’apprentissage traditionnel.

Qui peut être accompagnateur ?

L'accompagnateur doit:

  • être titulaire du permis B (permis automobile) depuis au moins 3 ans sans interruption ;
  • avoir obtenu l'accord de son assureur ;
  • être mentionné dans le contrat signé avec l'école de conduite.

Il est possible d'avoir plusieurs accompagnateurs, également hors du cadre familial.

Comment se déroule la conduite supervisée ?

La conduite supervisée se déroule avec un accompagnateur.

Cette période débute par un rendez-vous préalable qui a lieu en présence de l’enseignant et du futur accompagnateur, au moment où l’enseignant estime que l’élève est prêt à conduire avec son accompagnateur. L’enseignant dispense alors ses conseils aux deux parties pour bien commencer la période de conduite accompagnée.

À savoir

La durée du permis probatoire est de trois ans (comme pour la filière classique) : les nouveaux titulaires du permis de conduire disposent de 6 points sur leur permis et doivent attendre trois ans sans infraction avant d'en obtenir 12.

Le candidat ne bénéficie pas nécessairement de tarif préférentiel sur son assurance "jeune conducteur".

LES STAGES POSTPERMIS ET REDUCTION PERIODE PROBATOIRE


À partir du 1er janvier 2019, les titulaires d’un premier permis de conduire qui auront
suivi une formation complémentaire « post-permis » bénéficieront d’une réduction du
délai probatoire.


Pourquoi la création d’un tel dispositif ?
En 2020, les conducteurs novices ont été impliqués dans un quart des accidents de la
route ayant entraîné des blessures ou la mort ; près de 500 d’entre eux y ont perdu la vie.
Au cours des six premiers mois après l’obtention du permis de conduire, il existe un pic
d’accidents chez les conducteurs novices. Le risque d’être impliqué dans un accident
mortel est multiplié par 2 dans les trois premiers mois et par 1,5 dans les trois mois
suivants. En cause ? Un sentiment de surpuissance dans les mois qui suivent l’obtention
du permis de conduire. L’objectif de la formation post-permis est de susciter chez les
conducteurs novices un processus de réflexion sur leurs comportements au volant et leur
perception des risques au moment où ils acquièrent davantage d’assurance.


Quand prend-il effet ?
La réduction de la période probatoire à l’issue d’un stage post-permis sera mise en place
à partir du 1er janvier 2019, conformément à la décision du Comité interministériel de la
sécurité routière (CISR) du 2 octobre 2015 (mesure D17). Cette formation
complémentaire s’adresse donc exclusivement aux titulaires d’un premier permis de
conduire (A1, A2, B1, B ou BEA) entre les 6e et 12e mois qui suivent son obtention, ni
avant, ni après. Le décret 2018-715 paru au Journal officiel du 3 août 2018 introduit dans
le code de la route la possibilité d’une formation post-permis exclusivement réservée aux
conducteurs novices.


Une formation certifiée dans une école de conduite labellisée
La formation sera dispensée uniquement par les écoles de conduite détentrices d’un label
« qualité », délivré par les services de l'État garantissant la qualité de sa formation. La
formation sera collective afin de permettre un maximum d’échanges sur les expériences
de conduite entre les conducteurs d’une même génération. Sa durée est limitée à une
seule journée (7 heures). Un enseignant de la conduite spécialement formé sera
responsable de l’animation de chacune de ces journées. Le contenu de la formation,
élaboré par des spécialistes de la sécurité routière, fera l’objet d’un arrêté pour garantir
un programme de formation homogène sur tout le territoire.


Réduction de la période probatoire
Depuis 2003, le permis de conduire est probatoire et doté d’un capital de 6 points à son
obtention. Une période de 3 années durant lesquelles le permis est crédité de 2 points
tous les ans est indispensable pour que le conducteur gagne en maturité et obtienne ses
12 points. Cette période probatoire est réduite à deux ans pour ceux qui ont opté pour la
conduite accompagnée (apprentissage anticipé de la conduite pour la catégorie B). Ainsi,
lorsque la formation post-permis sera suivie, la période probatoire se verra réduite de 3 à
2 ans pour le titulaire d’un permis B traditionnel et de 2 ans à 1 an et demi pour un
novice qui aura suivi l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC) pour la catégorie B.

 

 

 

Des cours de formation théorique et de conduite au permis auto, moto et cyclo

                          

 

Vous désirez passer l’examen de conduite pour l’obtention du permis voiture ? Vous avez besoin d’un permis moto rapidement ?

Notre auto-école à Rochefort est votre adresse incontournable. Nous vous proposons des cours de formation théoriques et pratiques, en matière de :

  • Permis B boîte manuelle et boîte automatique
  • Permis moto A2, 125 CM3 et formation 7h 125 cm3, formation 7h permis A
  • Permis AM (BSR)
  • Conduite accompagnée
  • Conduite supervisée

Forts d’une expérience de 42 ans, nous mettons à votre disposition nos compétences et notre savoir-faire. Nous vous accompagnons dans vos formations, nous vous encadrons et nous vous apportons des conseils pratiques pour l’obtention de votre permis rapidement.

Nos moniteurs professionnels mettent tout en œuvre pour obtenir les meilleurs résultats.

                 

25, avenue Gambetta
17300 Rochefort
05 46 99 20 98
contact@aebeneteau.fr

Les garanties de notre auto-école à Rochefort 

Permis moto, Permis cyclo ou permis voiture, quelle que soit votre demande, nous sommes à votre service. Nous mettons à votre disposition notre flotte de 7 voitures,1 voiture boîte automatique, 6 motos et 3 scooters.

Nos cours et nos tests de code se font sur grand écran (vidéo projecteur), avec des corrections commentées par un moniteur diplômé.

Pour vous apporter le meilleur, nous nous adaptons à chaque situation. Nos moniteurs vous proposent des horaires compatibles avec votre emploi du temps. En voiture ou en deux roues, 1 élève = 1 véhicule = 100% de la leçon au volant ou au guidon. Avec l’auto-école Bénéteau à Rochefort, tous les moyens sont réunis pour réussir votre permis.

Pour toute information supplémentaire ou une demande particulière, contactez notre auto-école .

Liste de nos enseignants et responsables pédagogiques.